Trop de charges pour les propriétaires

Trop de charges pour les propriétaires

être propriétaire n’est plus aussi plaisant qu’avant, Les propriétaires n’en peuvent plus et croulent sous les charges et les taxes. l’UNPI a donc lancé une pétition nationale afin de réveiller le Président pour changer les choses et rendre les taxes et les charges pour les propriétaires moins imposantes.

Devenir propriétaire est de plus en plus risqué. En effet dire que les propriétaires se font beaucoup d’argent est une vraie aberration. Un investissement est une vrai prise de risque qui demande beaucoup de travail et de réflexion et demande le travail de nombreuses personnes comme des notaires, des huissiers… UNPI veut alors faire connaître le travail des propriétaire en essayant d’instaurer une pétition qui demande la reconnaissance de l’activité des propriétaires, l’UNPI veut que l’on considère que le patrimoine des bailleurs soient considérée comme un élément de travail actif !

Je vous invite donc, vous propriétaires excédés, à signer cette pétition afin de soutenir cette association dans leur démarche.

Etre propriétaire est devenu de moins en moins rentable. Cependant les propriétaires subissent continuellement de l’acharnement.

Pourtant les français aiment devenir propriétaire cependant cet univers est le plus taxé avec 37 impôts et taxes différentes pour le monde de l’immobilier. Les bailleurs privés veulent donc moins de pressions fiscales et plus de simplicité et de stabilité concernant le règlement général.

Un acharnement répété

Il est important pour notre pays d’offrir une certaine liberté et des responsabilités aux personnes voulant devenir propriétaire, de plus ces investissements privés sont indispensables pour le développement de la France, il faudrait donc que le Président de la République cesse son acharnement contre les propriétaires qui sont représentés par l’UNPI.

Depuis plusieurs années maintenant, des taxes et des charges se sont ajoutées et agrémentent la politique du logement.

Les logement à échelle locale

Nous n’atteignons jamais les objectifs fixés concernant la construction de logements. Ces construction sont fixées à l’échelle nationale et pourtant n’ont pas de sens car elles ne sont jamais finalisée, ces projets le seront uniquement s’ils sont dirigés par des collectivités locales.

Il ne faut pas se concentrer sur la politique du logement à échelle nationale mais laisser plus de possibilité aux collectivités locales. Il faut donc donner du pouvoir à ces petites collectivités afin qu’elles établissent le juste milieux entre prix et superficie des logements de leur collectivités. Trop de logements en métropoles abordent des prix exorbitant contrairement à des logements en périphéries qui eux offre des prix très intéressants pour le même type d’habitation.

Il faut donc laisser plus de liberté à ces collectivités afin qu’elles puissent donner un juste milieu à la politique de logement. Plus on décentralise cette politique, mieux ce sera pour les propriétaires ainsi que les locataires. Mettez en place moins de réglementations pour plus de liberté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *